05 sept

L’anglais pour les nuls, vraiment ?

L’anglais pour les nuls : ce qu’il faut savoir pour se lancer dans l’apprentissage

La langue anglaise est universelle. Lorsque l’on voyage, elle permet de se sortir de nombreuses situations et de parler avec beaucoup de gens. Si vous ne connaissez pas encore la langue du Royaume-Uni et des Etats-Unis, pas de panique ! L’anglais s’apprend vraiment facilement.

 

L’anglais pour les nuls : peu d’exceptions en anglais

Lorsque l’on compare l’anglais avec le français ou l’arabe par exemple, on réalise d’abord que la langue des Britanniques comporte peu ou pas d’exceptions. Les fameux verbes irréguliers sont bien connus. Mais il suffit de les apprendre par cœur pour être capable de les réutiliser ! Pour le reste, la langue anglaise se distingue par ses applications systématiques.

L’anglais pour les nuls : une langue simplifiée

Au cours de leur apprentissage de l’anglais, les débutants n’auront pas de problèmes à mémoriser les formes verbales. En effet, la seule surprise réside dans la conjugaison avec la troisième personne du singulier. Les personnes « she » and « he », signifiant elle et il, sont suivies par un verbe qui se termine par un -s. Pour toutes les autres personnes, les formes sont les mêmes. A quelques exceptions près, mais là encore peu nombreuses. Par exemple, le verbe « to be » – être – est sans doute un des plus utiles mais aussi un des plus irréguliers…

 

L’anglais pour les nuls : des sons à intégrer

Pour les débutants qui apprennent l’anglais, la plus grande surprise résidera peut-être dans les sons différents du français. Plusieurs diphtongues, qui sont des sons composés de deux voyelles, sont propres à l’anglais. Un autre son, le « th » qui sonne un petit peu comme un « z », est spécifique et doit également être appris. Un des meilleurs moyens d’apprendre ces nouveautés est d’écouter des émissions ou regarder des films en version anglaise. C’est en plus un bon moyen pour les débutants d’apprendre l’anglais en s’amusant ! Pour progresser, on peut commencer par des films avec des sous-titres puis les faire disparaître progressivement.

 

L’anglais pour les nuls : privilégier l’immersion

Une fois que les automatismes sont pris avec la langue anglaise, rien ne vaut l’immersion pour achever son apprentissage. Les débutants gagneront à se rendre en Angleterre afin d’avoir des conversations « dans la vraie vie ». Ce genre de séjour linguistique permet aussi d’accommoder l’oreille aux sons nouveaux. Divers organismes privés ou publics proposent ce genre de voyages et des programmes comme Erasmus font la promotion de ces échanges. Se fixer comme but de partir à l’étranger peut d’ailleurs être une bonne motivation pour les débutants qui découvrent l’anglais.

02 sept

Comment apprendre du vocabulaire anglais ?

Comment apprendre du vocabulaire anglais ?

Pour être capable de parler une langue étrangère, il est indispensable d’en maîtriser le vocabulaire.

Voici quelques conseils pour apprendre le vocabulaire anglais :

 

Apprendre le vocabulaire anglais : profitez des mots anglais du langage courant

Étant donné le nombre de mots anglais passés dans le langage courant, apprendre le vocabulaire ne devrait pas être trop difficile. L’anglais étant une langue parlée dans le monde entier, beaucoup de mots sont conservés dans les différentes langues. Par exemple, le mot « parking » vient du verbe to park et le mot « scanner », du verbe to scan. Près de 240 mots anglais ont été répertoriés et sont toujours utilisés en français. Lorsqu’un livre se vend bien, on parle d’un « best-seller ». Lorsque la semaine se termine, on part en « week-end ». Lorsque l’on pratique un sport avec un ballon, on fait du « football », du « baseball », du « basketball »…

 

Apprendre le vocabulaire anglais : des règles communes à la grammaire française

Comme en français, la langue anglaise fonctionne avec une racine qui est ensuite déclinée avec des préfixes et des suffixes. Il suffit donc d’apprendre le mot central pour comprendre ce que signifient ses dérivés. Par exemple, « to book » signifie réserver. Ainsi, le mot « overbooké » signifie que le lieu à réserver est bondé et ne peut plus accueillir personne. D’autres associations de mots sont possibles. Avec le verbe « to go », qui signifie aller, on peut former « to go back » qui signifie reculer, ou « to go up », qui signifie monter. Ces combinaisons sont nombreuses dans le vocabulaire anglais. Même si certains mots sont longs, ils sont faciles à décrypter.

apprendre du vocabulaire anglais

Apprendre le vocabulaire anglais : mettre les mots en situation

Plutôt que de mémoriser des mots isolés, une technique pour apprendre du vocabulaire anglais consiste à créer des phrases et des situations. Surtout que certains mots peuvent changer de sens en fonction du contexte. Par exemple, le mot « star » signifie d’abord étoile. Mais, comme en français, il désigne aussi un acteur ou une actrice connu. Le mot « couple » signifie aussi bien couple que une paire de quelque chose. Il est donc important de connaître la phrase complète pour saisir le sens correct. Pour les verbes, l’ajout de prépositions peut aussi en modifier le sens. Les propositions n’étant pas toujours collées au verbe, il faut les trouver dans la phrase pour éviter le contre-sens.

 

Mettre en place un apprentissage progressif du vocabulaire anglais

Pour que la mémorisation du vocabulaire soit plus facile et plus efficace, mieux vaut apprendre les mots en groupes. On peut par exemple découper la liste de vocabulaire anglais en groupes de 20 ou 25 mots, accompagnés de phrases et d’exemples concrets.

Vous pouvez aussi utiliser des applications du type Mosalingua, Anki, Memorize ou même Duolingo. Ce sont des outils très utiles, mais aussi très performants.

30 août

Anglais Facile ? découvrez pourquoi !

L’anglais facile ? Découvrez pourquoi !

 

Ce n’est plus à apprendre, l’anglais est une langue internationale. Elle se situe en première position dans les tops des langues les plus utilisées dans le monde. On do you speak english ?en parle également souvent, sans en avoir la certitude et les preuves nécessaires, que l’anglais soit une langue facile par rapport à d’autres comme le français ou encore l’allemand et l’espagnol. Découvrez pourquoi elle est jugée facile et à la fin de la lecture vous serez plus motivé à réellement apprendre l’anglais.

« Le ou la » « un ou une », exit le genre

Le ou la, die ou der, c’est un vrai casse-tête de devoir apprendre, parfois même de deviner si le mot est au féminin ou au masculin. En anglais, il n’y a que l’égalité dans les mots, on utilise « a » ou « the » et ces deux mots suffisent. La règle est assez simple :

— « a » est utilisé comme article indéfini

— « the » est utilisé en tant qu’article défini

Et quand un anglophone parle en français, on en rit quand il ne sait pas s’il doit dire « un » ou « une » et pourtant ils ont bien plus de chance.

« Je conjugue » plus facilement

La conjugaison c’est une des règles qui fait la difficulté d’une langue. L’anglais est facile, car il n’existe aucun groupe de verbe. Le pronom n’influence en aucun cas la terminaison des verbes. Selon le temps il suffit d’ajouter « s » ou non, « -ed » ou d’utiliser « will » pour le futur. Bon, des verbes irréguliers, il y en a un peu plus d’une centaine, mais pas plus que les verbes en français. À vrai dire, il y a deux fois plus de verbes irréguliers en français qu’en anglais. Donc, il y a moins à apprendre.

Des mots plus courts

Rien d’énervant que d’essayer de prononcer un mot qui fait plus de 8 syllabes. En anglais, il y a très peu de longs mots. Les mots de base sont assez courts et donc ils sont plus faciles à retenir. Quand la mémorisation est facile, on peut facilement élargir l’apprentissage des expressions.

Aucun besoin d’utiliser des accents

Faut-il un tréma, un accent grave, aigu ou un circonflexe ? L’anglais fait partie des langues qui n’utilisent pas d’accents pour s’approprier un son. On n’a aucun besoin de se demander s’il va falloir mettre un accent ou non devant deux consonnes, s’il s’agit d’un accent grave ou d’un accent circonflexe.

L’anglais est partout

L’anglais est facile, surtout dû au fait qu’elle est présente un peu partout autour de nous. Impossible de chiffrer le nombre de sites en anglais, mais à priori ils dépassent les millions. Certains proposent même d’apprendre l’anglais gratuitement en ligne. Les films en version anglaise, les documentaires, les livres en anglais en tout genre, sont assez

faciles à trouver.

Peu importe où l’on va dans les 8 continents du globe, il n’y a pas moyen d’échapper à la langue de Shakespeare. Il y a toujours plusieurs pays qui parlent anglais.

Tous ces arguments ne veulent pas dire qu’il n’est pas nécessaire d’y consacrer du temps. Mais c’est uniquement pour vous dire que ce n’est pas plus difficile que d’apprendre l’espagnol, le français ou l’allemand. Donc, si vous avez appris l’une de ces trois langues, alors vous y arriverez avec l’anglais.

Saviez-vous qu’il y a plusieurs expressions en anglais qui utilisent le mot  »French » ?